60 ans (1)

 

La semaine dernière, je vous montrais les belles attentions que les copinautes ont eues envers moi pour m'aider à passer le cap de la dizaine de plus.

Cet anniversaire, je l'ai fêté le vingt et un août, dans un restaurant libanais avec ma fille qui m'invitait (c'était mon cadeau) et ma soeur.

Un endroit bien sympathique où je retournerai.

 

60 ans (2)

60 ans (3)

60 ans (4)

60 ans (5)

 

Nous avons pris des menus dégustation afin de découvrir le maximum de spécialités. Et je peux dire qu'il y en a ! Même quand on est végétariennes comme ma fille et moi, tout est prévu.

 

60 ans (6)

60 ans (7)

60 ans (8)

60 ans (9)

 

Le repas était délicieux, et surtout copieux. Nous n'avons pas pu tout finir.

Nous avons fini la journée chez moi, partageant de bons moments toutes les trois.

C'est tout ce que je souhaitais, je n'avais pas envie de faire une grande fête.

 

60 ans (10)

 

Mais c'était sans compter sur la roublardise de ma fille !

Le dimanche quatre septembre, ma nièce et son mari descendaient en vacances à la mer, après une saison d'été bien remplie dans la restauration.

Ils avaient prévu d'aller voir un four à pains dans la Drôme, près de Valence, pour le comparer au leur. Au téléphone, elle m'avait dit qu'elle en profiterait pour nous inviter au restaurant, ma soeur et moi. Ma fille ne pouvait pas venir, partie à la mer avec son père. On devait donc se retrouver à quatre pour le repas.

On arrive donc à Montmeyran, supposés voir le propriétaire d'un restaurant de centre de vacances. On se gare, on traverse le champ, on passe sous un barnum blanc, et à la sortie, j'entends crier et j'aperçois plein de monde en face de moi. Je n'ai pas compris de suite ce qui m'arrivait. Je crois voir mes collègues de travail, mon frère, d'autres amis et mon cerveau n'arrive pas à comprendre ce qui se passe, jusqu'à ce qu'il capte que le cri était "Bon Anniversaire !" et qu'il y avait bien toutes ces personnes devant moi !

 

60 ans (11)

 

Ma fille n'était pas à la mer, mais elle était l'organisatrice de cette fête surprise !

Et là, le cerveau essaie encore de comprendre. Comment tous ces gens qui ne se connaissent pas se trouvent ensemble ici et maintenant ? Parce que depuis que j'ai reconstruit ma nouvelle vie, j'ai de nouveaux amis mais ma famille vivant loin, ils ne se sont jamais rencontrés. Comment est-ce possible ?

Tout est parti de ma soeur qui est allée à mon travail un jour où je n'y étais pas. Elle a vu ma collègue et amie, lui a parlé du projet. Celle-ci a donné le numéro de téléphone de la deuxième collègue/amie, qui avait celui d'un autre ami coach en traumatismes dont je lui avais donné les coordonnées pour l'aider dans une passe difficile, l'ami a contacté les autres amies, etc.

Bon, je ne sais pas si vous avez tout suivi ou si je vous ai perdu(e)s, mais il a fallu beaucoup d'énergie, de débrouillardise, et de mensonges pour arriver à ce que nous nous retrouvions tous ensemble ce jour-là à cet endroit proposé par l'ami coach. Un parc rien que pour nous, sous de magnifiques chênes.

Me voilà donc en totale surprise face à toutes ces personnes qui font maintenant partie de ma nouvelle vie. Surprise, et émue au plus haut point ! Heureusement, j'avais mis la jolie robe en broderie anglaise que ma soeur m'a offerte en août. Ainsi j'étais bien habillée pour mes hôtes...

 

60 ans (12)

 

Ma fille a créé une superbe déco, tout à mon goût, alors que ce n'est pas du tout son style. Je l'apprécie d'autant plus.

Elle s'est énormément investie, en plus du temps passé à contacter tout le monde, elle a prévu le repas, le lieu, etc. J'ai appris que tout cela a commencé en avril de cette année.

Chacun a préparé un ou plusieurs plats. Il y avait à manger pour un régiment ! Certains sont venus de bonne heure pour aider ma fille, ils ont été formidables avec elle et je les en remercie.

 

60 ans (13)

60 ans (14)

60 ans (15)

60 ans (16)

60 ans (17)

60 ans (18)

60 ans (19)

 

Sous les grands chênes qui nous ont fait de l'ombre toute la journée, nous avons passé un moment formidable. Les enfants quant à eux s'en sont donné à cœur joie dans la piscine.

Bien entendu, il m'a fallu faire un discours improvisé. L'émotion était à son paroxysme. Je me suis exécutée, par reconnaissance pour eux, mais surtout pour mettre aussi à l'honneur la personne qui a su monter ce projet de A à Z, ma fille.  Je pense que c’était aussi un bonheur pour elle de voir que tout le monde a répondu présent. Même si au dernier moment certains n'ont pas pu venir, ayant été mis d'astreinte d'office. Ils nous ont manqué et nous avons maudit le chef qui a volontairement "oublié" que mon neveu avait posé ce jour-là quatre mois avant !

C'est ainsi que ma fille et moi, nous avons chacune fait un discours à l'attention des personnes qui ont rendu cette journée exceptionnelle. L'émotion entre la mère et la fille était palpable...

 

60 ans (20)

 

Puis sont arrivés les gâteaux.

Comme tout le monde était sagement installé en face de moi pour me voir souffler les bougies, j'en ai profité pour tous les prendre en photos afin de garder une trace de ce magnifique moment. Il manque ma nièce et son mari qui sont partis de bonne heure pour rejoindre leur location au bord de la mer. Snif !

Des photos, il y en a eu plein. Et pour une fois, ce n'est pas moi qui ai fait chauffer mon téléphone, j'étais trop émue pour ça. Heureusement, mon frère a remplacé la japonaise que je suis habituellement et grâce à lui, j'ai plein d'images souvenirs.

 

60 ans (21)

60 ans (22)

 

Les gâteaux étaient aussi beaux que bons ! Je félicite ma fille et ma soeur pour leur choix !

 

60 ans (23)

 

Et puis, il y a eu aussi les cadeaux. Ma fille avait réalisé une jolie boîte avec "60 ans" en ruban de satin, de la dentelle et des fleurs de tissu. A l'intérieur, j'ai découvert de jolies cartes et de l'argent pour que je m'achète ce que je veux. J'ai aussi eu une trousse et son miroir assorti (pas la peine de vous dire de qui ça vient), ce joli cercle zen en bois flotté, un soin en institut de beauté et deux livres écrits par une de mes amies pleine d'une incroyable imagination.

 

60 ans (24)

60 ans (25)

60 ans (26)

 

La journée a passé trop vite dans ce bel endroit. Mais il a bien fallu se séparer, tout ranger, se partager la nourriture qui restait, et se quitter en s'étreignant fort, avant de jeter un dernier coup d'oeil à ce petit coin de paradis et de verdure.

 

60 ans (27)

 

En découvrant les êtres chers qui ont voulu me surprendre, j'ai pensé à 4Rine, à qui je disais il y a peu que ça ne m'était jamais arrivé et que ça n'arriverait jamais... Eh bien si ! Et je n'ai rien soupçonné, rien capté. J'ai gobé tous les mensonges de mes proches... En tout cas, je souhaite à tout le monde d'être au moins une fois dans sa vie l'heureux destinataire d'une fête d'anniversaire surprise.

Quand ce genre d'évènement est vraiment réussi, il procure à l'invité d'honneur une immense joie, mais aussi une grande émotion.

Et réussi, il l'était, grâce principalement à ma fille, mais aussi à ma soeur, qui méritent d'être mises à l'honneur aujourd'hui. Je tiens donc à leur exprimer toute ma reconnaissance pour la fête d'anniversaire parfaitement organisée à mon insu. Grâce à elles, jamais je n'oublierai le jour de mes vingt ans avec quarante ans d'expérience, comme dit ma nièce... Ça fait vraiment plaisir de voir à quel point elles ont tout mis en oeuvre pour me surprendre. L'organisation de cette journée leur a très certainement donné du fil à retordre, mais le résultat était vraiment exceptionnel. Tout a été pensé dans les moindres détails pour m'émerveiller ! Toute ma famille, mes meilleurs amis étaient là pour célébrer mes trois fois vingt ans. Le buffet froid était tout simplement délicieux, et que dire de l'ambiance et de la décoration !

Ce billet est l'occasion de remercier toutes les personnes qui ont fait de ce jour un moment inoubliable !

Il m'a fallu une semaine pour redescendre sur terre...

Voilà, ici se termine mon anniversaire surprise que je souhaitais prolonger en le partageant avec vous.

 

Bisous

 

SIGN C (2)

 

60 ans (28)